Expositions temporaires

GEO-FOURRIER, entre Japon et Bretagne

Lyonnais élevé à Paris, Geo-Fourrier (1898-1966) s’installe à Quimper lors de sa trentième année. Graveur, dessinateur, photographe, décorateur, céramiste, illustrateur et éditeur de cartes postales, il s’attelle tout au long de sa vie à représenter, avec un œil d’ethnographe, la population bretonne mais aussi d’autres régions françaises et leur vie quotidienne. Infleuncé très tôt par l’art japonais, on retrouve dans ses œuvres toutes les caractéristiques des estampes japonaises.
Cette exposition est visible jusqu’au 30 décembre 2022.

2021 : Échappées photographiques bretonnes

Le reflet en Noir & Blanc d’une Bretagne vécue sur plusieurs décennies, à travers lequel plusieurs générations peuvent s’approprier un héritage photographique dans lequel elles se retrouvent pleinement. Cette exposition met en lumière deux personnalités morbihannaises qui ont réussi à capter avec leur objectif l’âme de cette région : le photographe-éditeur Yvon Kervinio et le fonds d’atelier de Jean Eveno.

2020 : POP ou pas pop ? Pop culture, cartes postales et œuvres d’art

Redécouverte de l’histoire de ce mouvement en perpétuel renouvellement. Cette nouvelle exposition temporaire interroge les icônes majeures de la pop culture en les confrontant aux œuvres de quatre plasticiens qui se les sont réappropriées : Richard Orlinski, Jisbar, Paul Toupet et Alexandre Nicolas.

2019 : Ar Seiz Breur

Figure du renouveau de l’art breton, ce mouvement artistique de l’entre-deux guerre est protéiforme (sculpture, illustration, mobilier, céramique, littérature, vitrail, musique..). Emmenés par Jeanne Malivel et René-Yves Creston, ces artistes se distinguent par une production innovante tout en puisant dans le répertoire des traditions populaires. Confronté dans les années 1920-30 au basculement dans la modernité avec l’émergence des arts décoratifs, ils participent à la création d’un nouveau vocabulaire artistique et graphique breton.

2019 : Le Corbusier, de la carte postale à l’œuvre d’art

Né pendant l’âge d’or de la carte postale, Le Corbusier a réuni tout au long de sa vie près de 2300 cartes postales qui représentent une réelle source d’inspiration cachée dont on trouve la trace à travers ses peintures, sculptures et créations architecturales. Photos, dessins, croquis, illustrations, tableaux et plan… L’articulation de tous les documents réunis dans cette exposition montre comment Le Corbusier s’est saisi de la carte postale comme outil de réflexion et de création. L’ensemble forme un vocabulaire graphique propre à Le Corbusier et révèle la profondeur d’une pensée qui traverse les siècles et civilisations.

2018 : ExplorAfrique – Cultures africaines sous le regard des photographes

Cette exposition s’inspire de la croisière Citroën reliant par voie terrestre le nord de l’Afrique à Madagascar en 1924-25.
Cette « Croisière noire » est le prétexte à vous faire voyager à travers nos collections africaines qui, de 1900 à 1960, témoignent du colonialisme à travers l’œil des photographes et éditeurs de cartes postales.
Participant à construire la perception européenne de l’Afrique et des Africains, ces images reflètent la richesse et la beauté d’un continent, objet de toutes les convoitises et support à tous les rêves d’exploration.

2017 : La femme dans l’Art Nouveau

Le courant artistique, né à la fin du 19e siècle, s’exprime dans tous les domaines des arts décoratifs. La petite estampe qu’est la carte postale, devient alors lieu d’expression incontournable pour les grands illustrateurs tels Alphonse Mucha et Raphaël Kirchner. La femme s’y décline sensuelle et mystérieuse, muse inaccessible ou séductrice vénale mais aussi moderne et moqueuse sous les traits de la parisienne.

 

2016 : Carnet de croquis, Charles Homualk à la rencontre des arts et traditions populaires

L’artiste Charles Homulak (1909-1996) construit son œuvre en parcourant la France des régions où il collecte costumes, scènes de la vie quotidienne et folklore. Du croquis pris sur le vif à la carte postale, cette exposition-hommage retrace le processus de création de cet illustrateur passionné par les arts et particularismes régionaux.

2016 : La Mer

Tout à la fois paysage naturel fantastique, lieu de villégiature ou bien cruelle nature d’où il faut tirer subsistances, l’univers maritime breton joue entre clichés et réalités dévoilant loups de mer, conserveries, naufrages, stations balnéaires… Ces millions de cartes postales du « bout de la terre » se font l’écho des voyageurs et des photographes.